Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur pour les entreprises

Commerce international de la Nouvelle-Aquitaine en 2022

Après une année 2021 marquée par une reprise des échanges mondiaux post-Covid-19 et une forte hausse du prix des matières premières, le commerce international en 2022 a été particulièrement impacté par différentes crises : la guerre en Ukraine, l’inflation, la hausse des taux d’intérêt, la persistance des tensions sur les chaînes d’approvisionnement et sur les prix de l’énergie, de l’agro-alimentaire et des métaux.
comm international.png
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Les échanges de biens enregistrent une hausse importante et dépassent leur niveau d’avant Covid-19. Cette hausse est particulièrement marquée dans les secteurs les plus dépendants de l’énergie. En 2022, les prix de l’énergie à l'importation ont été multipliés par 2,1 par rapport à 2021.

 

Des échanges en hausse de plus de 5% mais un creusement historique du solde commercial régional

En 2022, les exportations de la Nouvelle-Aquitaine s’élèvent à 27,7 milliards d’euros contre 26,3 milliards en 2021. Une hausse de 5,4 % sur un an (+ 19,1 % pour la France) portée par la dynamique des trois premiers produits exportés : les produits de la culture et de l'élevage (+ 38 %) boostés par les ventes vers le Maroc et à destination des pays d'Afrique, les produits de pâte à papier, papier et carton (+ 33,9 %), et les boissons (+ 5 %), au contraire les produits de la construction aéronotique et spatiale, les produits sidérurgiques et de première transformation de l'acier, les appareils de mesure, d'essai et de navigation sont en baisse. Plus globalement, le secteur de l’agriculture - agro-alimentaire, spécificité régionale, conserve sa position de leader à l’export avec un excédent commercial de 6,8 milliards d’euros en 2022 (6,2 milliards en 2021).

 

Près de 23% de hausse des importations

Avec près de 32,3 milliards d’euros, les importations régionales ont moins augmenté (+ 22,8 %) qu’au plan national (+ 29,4 %). Cette hausse s’explique par la monté des prix des matières premières et de l'énergie. Premiers produits importés, les produits pétroliers, en hausse de 79,8 % par rapport à 2021, tout comme le secteur de la chimie avec une hausse de 59,7 %. Les produits pharmaceutiques, les appareils de mesure, d'essai et de navigation, et les ordinateurs et équipements périphériques ont connu une baisse de leurs importations.

 

L’Espagne et les Etats-Unis au coude à coude

Enfin, côté partenaires commerciaux, l'Espagne prend la place de premier client avec 13,1% des exportations régionales, talonnée par les Etats-Unis (12,4 %). L'Espagne reste le 1er pays fournisseur de la Nouvelle-Aquitaine avec 15,7 % des importations. À noter la très forte croissance des importations en provenance de Russie.

 

vignette commerce international NA 2022.png

 

Télécharger l'étude complète

Ces analyses sont réalisées par la CCI Nouvelle-Aquitaine pour l'Observatoire Régional des Echanges Internationaux. Il a pour objectif de guider la politique d’appui à l’internationalisation des entreprises et mettre à la disposition des partenaires de l’export, des filières, des entreprises régionales des analyses sur les échanges économiques de la région et sur les entreprises ayant une activité à l’international.

Les actions de cet Observatoire co-piloté par la Région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la Douane et Team France Export, s’inscrivent dans le cadre du SRDEII (Schéma régional de développement économique et d’internationalisation).