Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur pour les entreprises

Nouvelle-Aquitaine : l'horizon économique s'éclaircit enfin !

Premier semestre 2021 : une reprise généralisée de l'économie régionale malgré des difficultés liées à l'approvisionnement et au recrutement.
Baro éco CCI Nouvelle-Aquitaine
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Mercredi 29 septembre 2021

Après une forte dégradation en 2020 et une activité fragile en début d'année, l'allègement des restrictions sanitaires a permis une reprise généralisée de l'économie néo-aquitaine. Une tendance vérifiée sur de nombreux indicateurs issus de l'enquête des CCI de Nouvelle-Aquitaine. 3 771 chefs d’entreprise ont répondu à cette enquête semestrielle réalisée du 28 juin au 13 juillet 2021. 

 

33% des entreprises ont vu leur carnet de commandes augmenter

Bien remplis au 1er semestre 2021, les carnets de commandes se situent à des niveaux comparables à ceux d’avant la crise sanitaire (16% au deuxième semestre 2020). Cet optimisme est ainsi partagé par la plupart des secteurs avec cependant des nuances. Dans l’industrie, les clignotants sont au vert : chiffres d’affaires, carnets de commande et nombre d’entreprises ayant investi en hausse. Un point noir : des difficultés en approvisionnement de « matière première » qui occasionnent une hausse du prix avec une répercussion sur les marges. Un constat que l'on retrouve dans le BTP même si la reprise d’activité est réelle avec la réouverture des chantiers et logements et des carnets de commandes en augmentation pour 4 entreprises sur 10.

 

CHR et Commerce encore à « l’orange »

Côté CHR (Cafés/Hotels/Restaurants), la plupart des indicateurs restent négatifs avec des niveaux plus proches de la normale. Principales raisons :

  • une trésorerie tendue qui s’explique par une baisse de la fréquentation
  • la détérioration de leurs marges.

44% des CHR ont reporté ou annulé des projets d’investissement du fait de la crise sanitaire au 1er semestre 2021.

Enfin dans le commerce, la situation s’améliore malgré les mois de couvre-feu qui ont fortement impacté le niveau des ventes. Près d’un tiers des commerçants a connu une baisse de fréquentation clients. Plus en détail, « l’alimentaire et le gros » enregistrent des soldes d’opinion positifs alors que le « non alimentaire » est plus en difficulté (37 % affichent une dégradation et 27 % une amélioration) tant sur les CA que sur les trésoreries.

 

79% des dirigeants restent confiants dans l’avenir de leur entreprise

Si le moral gagne 11 points depuis le premier confinement, ils sont quand même près de 8 sur 10 à déclarer rencontrer des difficultés dans le cadre de leur activité notamment en raison du manque de main d’oeuvre qualifiée ou non et des problèmes d’approvisionnement. Une fragilité à surveiller.

 

Retrouvez les résultats complets et les analyses par secteurs d'activité dans le Baromètre Eco de la CCI Nouvelle-Aquitaine : 

 

Télécharger


Infographie du 1er semestre 2021

Infographie_baro_semestre1_2021_CCINouvelleAquitaine